Emmanuel Robineau – série « Sculptures Statues » – Il n’y a pas trop d’informations – h : 50cm

Accueil/Sculptures/Emmanuel Robineau – série « Sculptures Statues » – Il n’y a pas trop d’informations – h : 50cm

Emmanuel Robineau – série « Sculptures Statues » – Il n’y a pas trop d’informations – h : 50cm

300,00

Sculpture

Hauteur : 50 cm

Prix : 400 €

Découvrez le portrait de l’artiste, cliquez ici: EMMANUEL ROBINEAU

 

UGS : LKS-IG-115 Catégorie : Étiquette :

Description

La douleur, le désir, les angoisses, les maux, les tripes, les pieds, la peau, le bruit, le contact.

Au loin, j’aperçois des traces de mondes reliés par une ligne éphémère, les brosses du ciel traversé
de poils échappés des cadavres d’objets volants. Ce n’est pas le même contexte.
C’est long, c’est long.

Retourne dans ton trou, dans ta caverne, cache ta peau avec des peaux d’animaux poilus,
crache tes immondes du fond du fond de ta respiration, trace des signes
sur ta bouche cousue, coud toi un manteau de morve sur ton souffle court.
Reprends ta respiration, souffle, inspire. Que peux bien t’inspirer les promesses de pluies,
un merle piquant un ver dans le massif d’Orlayas et le claquement d’une fenêtre entrouverte.

 

Statues

Au-delà des statues

Au-delà des statues, une pointe dans l’œil
nous avons parcouru les sentiers
attentifs aux ombres entre les branches,
attentifs aux bruits entre les troncs.
Quand le blanc des pierres disparaît derrière le lierre,
les veines des chairs sous la peau,
il est temps d’allonger ses jambes.
Allonger le pas entre les socles taillés dans le marbre marbré de rose,
entre les rosiers taillés dans la roseraie parfumée de roses.
Un désert de rocs dans une légère pente parsemée de thym et de persil,
la trace d’une vie dans l’humidité de la mousse et du lichen,
des grains de poussières éparpillés entre le souffle et le vent.
Sous la peau le picotement, la brûlure du feu sur le bout des doigts.
Je le savais,
je savais qu’il ne fallait pas y aller,
qu’il fallait rester assis sur le mur séparant
le jardin et la forêt.

Toutes les sculptures :  Grès cuit à 1000°

Informations complémentaires

Entité

IGDA 2.0 – Espace d'art contemporain