Description du spectacle

Création 2019

 

L’Immaculée

 

 

Dans cette création dont la dimension hyper-réaliste et cinématographique se révèle au cœur d’un magnifique décor tout en carrelage blanc, la gestuelle des danseurs éclabousse le regard du spectateur par son éblouissante virtuosité. L’émotion est au rendez-vous et l’on retrouve, sur le plateau, dans un jeu de miroir étonnant, le très beau personnage de Florence Aubenas. Actrice cachée dans un monde réel, elle joue avec une authenticité confondante un rôle comme au théâtre sur le plateau de la vie quotidienne. Les mouvements et les gestes dansés sont aussi pré- cis qu’efficaces. Ils évoquent de manière stupéfiante les thématiques de la « propreté » et de la «saleté». Ces thématiques permettent de croiser les mondes physique et métaphysique, sociaux, symboliques et politiques. Le spectacle enfin traite sans lourdeur aucune ni apitoiement intempestif d’un contexte social évoqué dans Le quai de Ouistreham qui résonne avec la vie trop souvent malmenée de grand nombre de personnes en France, devant faire constamment face à la précarité et à la recherche d’emploi.

Le spectacle sera suivi d’une rencontre avec Karine Saporta et Florence Aubenas.

Le Quai de Ouistreham de Florence Aubenas. Éditions de l’Olivier, 2010.
Cet ouvrage est l’aboutissement d’un travail d’enquête dans lequel, pendant six mois, Florence Aubenas s’est totalement investie pour « vivre la vie » des plus démunis.

https://filmsdefemmes.com/fiche-film/limmaculee/

 

======

« LE QUAI D’OUISTREHAM » … à Ouistreham – 2019
« L’IMMACULÉE »
SAPORTA / AUBENAS : la relation d’une créatrice et d’une journaliste

La présentation du spectacle de Karine Saporta dans la ville où la journaliste situe l’action de son livre, en particulier dans les cabines et toilettes du ferry-boat, constitue un des événements culturels les plus importants de l’été. Librement inspirée par “Le Quai de Ouistreham” de Florence Aubenas, le spectacle crée cet hiver à la Maison des Arts de Créteil de la chorégraphe Karine Saporta « L’Immaculée » arrive à Ouistreham pour une série de 12 représentations exceptionnelles.

C’est à Ouistreham, sur les lieux mêmes qui ont inspiré la journaliste Florence Aubenas que Karine Saporta présentera dans son espace « Le Dansoir », chaque week-end du mois de juillet 2019, son nouveau spectacle mêlant texte et danse et donnant une incarnation et une physicalité à une réflexion sociale qui depuis la sortie du livre “Le Quai de Ouistreham” en 2010 garde toute son actualité.

Florence Aubenas a mené un travail d’enquête dans lequel pendant 6 mois, elle s’est totalement investie pour vivre la vie « de plus démunis », ceux, et surtout celles, qui galèrent de petit boulot en petit boulot, de travail précaire en travail à temps partiel, qui ne permettent même pas d’en vivre. Elle entre dans la peau d’une femme d’une quarantaine d’années de ménage sur le les ferrys de Ouistreham, sans formation ni expérience professionnelle et veut comprendre l’impact de la crise et les mécanismes de l’exclusion sociale.

Dans cette création dont la dimension hyperréaliste et cinématographique se révèle au cœur d’un magnifique décor tout en carrelage blanc, costumes et accessoires empruntent aux panoplies du nettoyage industriel. La gestuelle des danseurs éclabousse le regard du spectateur par son éblouissante virtuosité.

L’émotion est aussi au rendez-vous puisque l’on retrouve sur le plateau dans un jeu de miroir étonnant le très beau personnage de Florence Aubenas. Actrice cachée dans un monde réel, elle joue avec une authenticité confondante un rôle comme au théâtre sur le plateau de la vie quotidienne. Les mouvements et les gestes dansés sont aussi précis qu’efficaces. Ils évoquent de manière stupéfiante les thématiques de la « propreté » et de la « saleté ». Ces thématiques permettent de croiser les mondes physique et métaphysique, sociaux, symboliques et politiques. Le spectacle traite sans apitoiement intempestif d’un contexte social évoqué dans « Le quai de Ouistreham » qui résonne avec la vie trop souvent malmenée de grand nombre de personnes en France devant constamment faire face à la précarité et la recherche d’emploi.

Les vendredis 5, 12, 19, 26 juillet 2019– 20h30 Les samedis 6, 13 ,20, 27 juillet – 20h30 Les dimanches 7, 14, 21, 28 juillet – 16h00

L’Immaculée
Conception, mise en scène et chorégraphie : Karine Saporta
Contribution musicale : Béatrice Thiriet
Toiles peintes : Isabelle Audouard
Danseurs : Neda Hadji-Mirzaei, Charlotte Leroy, Théo Pendle, Anne Quaderi et Emmy Saumet Librement inspirée du livre de Florence Aubenas “Le Quai de Ouistreham”, Éditions de l’Olivier, 2010

Photos : L’IMMACULEÉ, Spectacle chorégraphique de Karine Saporta, d’apres « Le Quai de Ouistreham » de Florence Aubenas, Maison des Arts de Créteil le 27 mars par Patrick Berger