ACTUALITÉS
Deuxième Résidence en Corée

Karine sera de nouveau en Corée, en résidence au Busan Gugak National Center du 5 au 12 décembre, afin de continuer à travailler sur sa création Franco-coréenne : Giselle's Sorrow ou la cérémonie des Fleurs.

 

 
Impressive Normandy

Au cours de son séjour, elle participera le 10 décembre au Gala Impressive Normandy, organisé par la FKCCI (French Korean Chamber of Commerce). L'évènement mettra cette année en avant la richesse culturelle Normande à travers plusieurs thèmes comme la gastronomie, la culture et l'impressionnisme, la puissance économique et la force d'innovation.

Tenu chaque année depuis 1986, Le Gala de la FKCCI se fait véritable vitrine de la France en Corée du sud et est devenu l'un des évènements les plus attendus et incontournable du cercle d'affaire Franco -Coréen.


Pour plus d'informations, rendez-vous sur le de la FKCCI : http://www.fkcci.com

 
« La BnF accueille Karine Saporta »

La BnF accueille Karine Saporta

2016

Projections/Rencontres

le vendredi 24 juin à 18h/samedi 25 et Dimanche 26 juin à 14h, 15h30, 16h30 et 18h


Images du corps – Regards sur l’œuvre de Karine Saporta

Avec Karine Saporta

A cette occasion, seront conviés  à livrer le regard qu’ils portent sur l’œuvre de Karine Saporta, un certain nombre d’artistes, écrivains et intellectuels. Ceux-ci  s’exprimeront sur leur perception du travail de la  chorégraphe/photographe et plus largement sur leur approche des thématiques propres aux univers qui hantent sa création.

« Pour une raison que je ne m’explique pas la séparation entre les milieux intellectuels et les milieux artistiques va croissante. Nous avons tout à y perdre et le public bien plus encore. J’aime lorsque parties du même rivage, les barques de la pensée et celle de la création artistique se retrouvent en pleine mer… »

Karine  Saporta – mai 2016

Cycle A

Vendredi 24 juin à 18h

Petit Auditorium

18h : Légende et civilisation

Invités : Hervé di Rosa/Plasticien

Sonia Buchman/Réalisatrice

 

Samedi 25 juin et Dimanche 26 juin

A 14h et 16h30

Grand Auditorium

 

Samedi 25 juin

14h : Le temps au temps

Invités : Eric Darmon/Réalisateur et anthropologue, Emilie Loizeau/musicienne-chanteuse-auteur

16h30: Le pouvoir d’agir

Invités : Henry Sterdyniak/Economiste, Co-animateur des Economistes atterrés


Dimanche 26 juin

14h: Le corps pour résidence

Invités : Marie Chamant, Takesada Matsutani, Aline Ribière/plasticiens,

Alain Oudin : galeriste, président du fonds de dotation « Enseigne des Oudin »,

Christian Jouret : Vice-président du magazine en ligne « Orient XXI »

16h30 : Philosophies du corps et danse contemporaine : état des lieux 2016

Invitées : Orlan/plasticienne

Jacqueline Caux/Réalisatrice

 

Cycle B

Samedi 25 juin et dimanche 26 juin

A 15h30 et 18h

Grand Auditorium

« Le bal des portraits » de Karine Saporta

Chorégraphe mais aussi photographe, Karine Saporta est une figure majeure de l’art contemporain. Elle exposera, dans le cadre du festival Normandie impressionniste 2016,en juillet/aout prochain sur les plages de Normandie le fruit du travail photographique qu’elle mène depuis plusieurs mois avec des habitants de ce territoire.

C’est de cette œuvre encore inédite, intitulée « le bal des portraits » qu’elle livrera ici la primeur sous forme de projections/ performances.

 
Résidence Corée du Sud

Du 17 au 21 octobre, Karine Saporta est en résidence au Busan Gugak National Center, où elle travaille sur sa nouvelle création chorégraphique et musicale franco-coréenne : Giselle’s Sorrow ou la cérémonie des fleurs.

Croisant le « Salpuri » – danse chamanique coréenne – et le ballet traditionnel occidental, ce projet met en lumière des correspondances entre les imaginaires surgis de deux cultures distinctes. Il met en scène la double figure emblématique féminine de la danseuse traditionnelle coréenne et de l’héroïne de ballet, Giselle, qui semblent, à bien des égards pouvoir se refléter l’une dans l’autre.

 

Situé dans Séoul en Corée du Sud, Le Gugak National Center est la principale institution de l'apprentissage pour la musique traditionnelle coréenne. Avec une histoire qui remonte au 7ème siècle, avec le Eumseongseo du royaume de Sillla, le Centre national des Arts Traditionnels coréen a été fondé sous son nom actuel en 1950. Dédié à "la préservation et la promotion de la musique traditionnelle coréenne", il a une antenne à Busan, où Karine Saporta tient sa résidence.

PHOTO DU SPECTACLE

 
SAISON 2015/2016

La Compagnie poursuit sa résidence à Bibliothèque Nationale de France (Auditorium et foyer : festival "la BnF accueille Karine Saporta") juin juillet 2016 et dans le Val de Marne à Fontenay sous Bois.

 

A l'université de Caen, en partenariat avec le centre de résidence "La Mue", Karine Saporta crée une formation innovante "CHORÉGRAPHE, UN MÉTIER" donnant lieu à un diplôme Universitaire (nouvelles inscriptions pour la saison 2016-2017 recevables jusqu'en juin 2016).

 

La création 2016 de la Compagnie, "Giselle's sorrow ou la cérémonie des fleurs", s'inscrit dans le cadre de l'année croisée "France Corée" (avant première le 26 mars à la maison des Arts de Créteil, en clôture de l'édition 2016 du Festival de Films de femmes de Créteil.

 

La saison sera également marquée par plusieurs expositions de l'oeuvre photographique de Karine Saporta

 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2